Forum RPG - Mélange entre La Guerre des Clans et Hunger Games.
Deuxième version de LGDC HG.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'art de l'espionnage. [Feat Danseuse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Mer 21 Oct - 14:22


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



Cela faisait maintenant quelques jours que cette idée te trottait dans la tête. Depuis que tu avais rencontré Danseuse à vrai dire. Votre rencontre t'avais redonné de l'espoir. Tu avais maintenant envie de faire quelque chose, de passer à l'action. Le danger t'attirait. Tu avais donc décidé d'aller trouver la jeune rebelle et de lui proposer ton idée.
Tu la pistais déjà depuis un moment, son odeur était de plus en plus forte. Tu n'avais jamais pensé que cela te prendrait tant de temps de trouver quelqu'un. Mais cela n'avait pas altéré ton envie d'aventure. Elle était encore même plus forte. Tu étais animée par une nouvelle envie de danger et d'aventure. Tu n'avais plus peur de rien. Et cela te ravissait de voir que tu commençais à retrouver un peu de l'ancienne toi.
Tu finis enfin par dénicher la jeune chatte tigrée. Tu t'adressas à elle, une pointe de défi dans la voix.
"Que dirais-tu d'une petite mission d'espionnage ? Personnellement ça me tente bien d'aller voir le Clan de la Nuit Noire."
Il est vrai que depuis que tu n'étais plus dans ton clan, tu ne faisais plus grand chose de tes journées, tu commençais à t'ennuyer. Cela pourrait être amusant d'aller espionner les clans. Tu avais déjà un peu d'entraînement avec toutes les fois où tu avais été espionné ta sœur. Et puis même si vous vous faites attraper par les membres que vous espionnez, tu n'as plus rien à perdre. Et même, que peuvent-ils faire à une morte ? De toute façon, il n'y a aucune raison que quelqu'un vous voient la bas, parce que vous serez aussi discrète que des ombres, aussi invisibles que des fantômes.
Tu regardas Danseuse, attendant sa réponse. Serait-elle aussi emballée que toi ? Cette mission te faisait à la fois te sentir comme une apprentie sur le point de faire une bêtise, mais en même temps comme une chef qui s’apprêtait à faire quelque chose de très important. Cela te faisait te sentir puissante, comme si cette journée allait changer les choses. Après tout, peut être que ce que les autres peuvent raconter pourrait vous aider à vous soulever contre le clan Suprême.
Tu te surpris à voir combien l'espoir que tu avais était revenu. Tu avais conscience que tu avais de nouveau un peu d'espoir, mais tu ne t'étais pas rendue compte que c'était à ce point. Tu y croyais réellement, farouchement. Tu espérais du plus profond de toi que le Clan Suprême allait tomber et que tu pourrais la sauver. Mais pour ça il fallait faire vite, avant la prochaine lune sanglante. Et même si juste aller espionner un clan paraissait peu, cela pourrait vous permettre d'identifier qui vous pourriez rallier à votre cause. Tu étais plus que jamais déterminer à détruire ceux qui avait prit tant des tiens. Ils allaient payer pour ce qu'ils avaient fait.





• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Mer 21 Oct - 14:56Elle n'avait pas dormi de la nuit, et pourtant Danseuse n'avait jamais eu autant d'énergie.
La rebelle s'était lancé un défi: courir toute une nuit, le plus vite possible, sans jamais s'arrêter. Qui sait, son endurance pourrait un jour lui sauver la vie... A la manière d'un chaton à l'imagination fertile, la petite chatte grise s'était imaginée poursuivie par un renard, une patrouille, le clan Suprême lui-même armé de ses machines effrayantes, n'importe quoi tant que cela l'aidait à avancer. Elle avait zigzagué entre les sapins, franchi d'un bond les ruisseaux sans vraiment faire attention à l'endroit où elle se dirigeait, pour finir, à l'aube, au beau milieu des terres libres, les pattes en feu, les coussinets ravagés, mais étrangement euphorique, comme une impression de puissance; elle se sentait invincible.

Sa matinée avait ensuite été on ne peut plus calme : un peu de pêche, dont elle avait débusté le produit en haut d'un saule, puis elle s'était baladée dans le coin des terres libres, tout simplement... Elle commençait presque à s'ennuyer quand elle entendit quelqu'un arriver. Elle huma l'air, tendit l'oreille; pas de doute, c'était Étoile d’Écureuil. La grande chatte rousse ne tarda pas à débarquer, en pleine forme elle aussi, et lui proposa de but en blanc :

- Que dirais-tu d'une petite mission d'espionnage ? Personnellement ça me tente bien d'aller voir le Clan de la Nuit Noire.

Sans rien répondre, la rebelle sourit, et les deux chattes partirent en direction de la Nuit Noire, déterminées comme jamais. Après quelques minutes de trajet, Danseuse brisa le silence;

- Dis moi... Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Elle marqua une pause; cette question la tracassait depuis des jours. Enfin, je veux dire, qu'est-ce qui a fait de toi une solitaire, au juste ?

A sa connaissance, elle n'avait perdu aucun proche récemment, enfin, vu ce qu'elle savait de la vie des clans... Curieuse, Danseuse se demanda si la solitaire rousse allait éluder sa question, ou lui apporter des réponses...

Spoiler:
 



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Mer 21 Oct - 15:46


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



Tu vis au sourire de la solitaire qu'elle avait très envie de le faire elle aussi. En un fragment de seconde, vous courriez toutes les deux dans les fourrées afin de rejoindre le clan de la Nuit Noire. Tu sentais l'air frais ébouriffer ta fourrure et cela ne faisais que te rafraîchir les idées et te rendre encore plus motivée. Cela faisait seulement quelques minutes que vous gambadiez lorsque Danseuse posa la question. Celle que tu redoutais. Tu savais qu'elle finirait par la poser, que ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne te le demande. Cela ne voulait pas dire que tu étais prête. Non, tu étais même très loin d'être prête à répondre à cela.
"Dis moi... Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Enfin, je veux dire, qu'est-ce qui a fait de toi une solitaire, au juste ?"
Ton cœur sauta un battement, tes pattes devenaient plus lourde et tu avais du mal à marcher. Mais tu continuais à avancer, de plus en plus vite, comme pour fuir le souvenir de cette nuit là. Tu aurais aimé ne rien dire, mais Danseuse était ton alliée, et tu savais par expérience que si tu ne lui disais rien, que tu ne lui confierais rien, alors elle n'aurait pas confiance en toi. Et si elle n'avait pas confiance en toi alors vous ne pourriez pas mener la révolution ensemble. Seulement tu n'étais pas prête à lui dire toute la vérité. Comment dit-on a quelqu'un qu'on connait à peine qu'on a tuer un membre de son propre clan et qu'après on a abandonner tout son clan parce qu'on avait trop peur de leur réaction et qu'on se sentait trop coupable ? On ne le dit tout simplement pas. Tu réfléchissais alors à tes options. Et après un temps interminable, tu te décida à répondre.
"Disons qu'on m'a poussé du haut de la falaise, ça m'a changé les idées."
Tu te mordis la langue. Tu te détestais déjà pour ce que tu venais de dire. C'était cruel. C’est vrai, c'est lui qui a voulu te tuer et qui t'as agripper pour que tu tombes mais tu avais aussi ta part de responsabilité. Seulement tu n'étais pas prête à admettre à voix haute que tu étais une meurtrière. Rien que d'y penser cela te faisait froid dans le dos.
Sans même t'en rendre compte, tu vis que vous veniez de pénétrez sur le territoire de la Nuit Noire. Tu marchas alors plus discrètement, te cachant derrière des arbres ou des buissons chaque fois que cela était possible. Tu jetas un coup d’œil à Danseuse. Allait-elle te poser d'autres questions ? Chercherait-elle à te soutirer des informations ? Ou alors se contenterait-elle de ta réponse évasive ?




• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Mer 21 Oct - 16:51Danseuse, même si elle savait que c'était une question délicate, ne s'attendait pas à une telle réaction; Écureuil réagit à peine à la question, comme plongée dans ses pensées, si bien que la solitaire supposa qu'elle n'aurait aucune réponse de sa part... Mais après une éternité, la chatte rousse sembla se réveiller, et prononça simplement :

- Disons qu'on m'a poussé du haut de la falaise, ça m'a changé les idées.


Cette mystérieuse, dangereusement fascinante falaise... Tout aussi mystérieuse que cette réponse, d'ailleurs, en même temps chacun avait ses secrets, Danseuse la première. Ainsi, même si elle brûlait d'envie d'en savoir plus, la rebelle ne répondit rien; de toute manière, elle approchaient de leur destination, et se trouvaient maintenant au cœur des terres de la Nuit Noire. En s'en apercevant, Étoile d’Écureuil allégea son pas, se fit plus discrète, se cachant parmi les fourrés à la moindre occasion. Danseuse la regardait faire, étonnée; elle avait depuis longtemps perdu l'habitude de se cacher, et avait pratiquement le même comportement en Terres Libres que chez les clans, mais il était vrai que ce n'était pas le jour de se faire repérer...

Ainsi, lorsque les deux solitaires arrivèrent aux alentours du camp, la petite chatte tigrée s'enfouit dans les buissons, silencieuse comme une ombre, et regardant sa nouvelle alliée, chuchota :

- Je n'ai pas souvent eu l'occasion de m'approcher du camp de la Nuit Noire, mais je suppose qu'il est entouré par la forêt...

Elle tendit l'oreille, croyant entendre quelque chose : fausse alerte. En revanche, l'odeur du clan, de plus en plus forte au fur et à mesure que les solitaires se rapprochaient, devenait entêtante, saturant l'air de la forêt.

- Je propose qu'on se sépare; je pars par la gauche, toi par la droite, en essayant de ne pas trop s'éloigner, pour pouvoir se rejoindre si l'une de nous est surprise. Ça te va ?



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Mer 21 Oct - 20:57


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



Elle ne dit rien, se contentant de continuer d'avancer vers votre destination. Cela te soulageas, qu'elle ne te pose aucune question. Ça t'évitais de devoir mentir ou répondre à la question sans vraiment y répondre. C'était bien mieux ainsi. Mais tu ne pouvais pas t'empêcher de penser que si elle ne voulait pas connaître tes secrets, c'était surement parce qu'elle ne voulait pas que tu connaisses les siens. Tu chassas cette idée de ta tête. Quelle importance ?
Au fur et à mesure que vous avanciez, l'odeur du clan était de plus en plus forte. Le camp ne devait pas être loin du tout.
"Je n'ai pas souvent eu l'occasion de m'approcher du camp de la Nuit Noire, mais je suppose qu'il est entouré par la forêt..."
Surement. Tu n'étais jamais venue ici, mais connaissant ce clan c'était surement le cas. Tu réfléchis à quelle stratégie vous pouviez adopter mais la chatte tigrée te devança.
"Je propose qu'on se sépare; je pars par la gauche, toi par la droite, en essayant de ne pas trop s'éloigner, pour pouvoir se rejoindre si l'une de nous est surprise. Ça te va ?"
C'était une bonne idée. Vous feriez chacune le tour par un côté et vous finiriez par vous croiser. Il suffirait de repérer quel était le meilleur endroit pour observer tout ce beau monde et le tour était joué. Un sourire s'afficha sur tes babines.
"Parfait. On se retrouve de l'autre côté."
Sans même attendre qu'elle ne dise quoi que ce soit, tu commenças à partir de ton côté. A pas feutrés, cachée, tu commenças à te rapprocher doucement de l'odeur. Le camp était tout près, tu pouvais déjà entendre les chats parler sur la place principale et tu pouvais presque sentir l'odeur du tas de gibier. Soudain, une odeur te stoppa net. Deux guerriers venait de sortir du camp et se dirigeaient vers toi. Par chance l'odeur de la forêt et de toute la verdure pourrait surement couvrir ton odeur. Tu te cachas dans un buisson en attendant qu'ils passent. Tu tendis l'oreille. Si tu pouvais commencer à avoir des informations, ce ne serait pas plus mal. Ce ne fut pas très concluant. A part se plaindre de leurs apprentis respectifs et de leurs piètres performances aux combats, ils ne dirent rien qui soit digne d'intérêt. Tu levas les yeux aux ciel, espérant que la suite serait plus fructueuse. Tu continuas tranquillement ta route. T'approchant du camp sans te faire repérer. Tu dégota un petit espace bien caché qui donnait sur l'arrière de la tanière des apprentis. On les entendait parler, trop fort à ton goût, et en même temps on ne risquait pas de se faire débusquer. Mais tu n'étais pas sûre qu'écouter les apprentis soit d'une grande utilité. Le reste du côté droit du camp était trop exposé ou alors trop garni pour entendre quoi que ce soit. Tu marchas encore quelque pas jusqu'à croiser la jeune chatte tigrée. Tu espérais que de son côté, elle ait trouvé quelque chose qui puisse vous aider. Tu attendis qu'elle prenne la parole en première pour exposer le fruit de ses recherches.



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Jeu 22 Oct - 11:59L'ancienne meneuse sembla réfléchir quelques secondes avant d'approuver son idée, et chaque chatte partit de son côté. Danseuse marcha quelques temps, mais arrivée à hauteur du camp, la rebelle ne tarda pas à se hisser dans les branches emmêlées que formait la rangée d'arbres qui bordait le camp. De son perchoir, son odeur était indétectable, camouflée par les senteurs boisées qui l'entouraient, mais la petite chatte grise préféra rester prudente.

Écureuil devait se trouver quelque part de l'autre côté; cependant, Danseuse fut incapable de la repérer, ce qui était dans un sens plutôt bon signe. Elle continua sa progression, passant de branche en branche, partagée entre l'excitation et la prudence, jusqu'à se retrouver près de la tanière des guerriers; l'odeur envahissante de la Nuit Noire parvint jusqu'à son museau, mais Danseuse se retint de partir : cachée par la végétation épaisse et les litières de mousse, ses mouvements étaient de plus indétectables au milieu du bruit ambiant. L'endroit parfait ? La rebelle aurait préféré se trouver près de la tanière du chef, mais celle-ci était trop loin de la lisière des arbres pour entendre quoi que ce soit; il faudrait se contenter des discussions des guerriers, assez banales d'ailleurs : leurs récents exploits de chasse, leur famille, les progrès des apprentis, l'Assemblée qui approchait... Pas un mot concernant l'enfer dans lequel ils vivaient.

Relevant la tête, la solitaire crut apercevoir un éclair roux parmi les arbres; hallucination ou réelle présence de son alliée ? Elle n'en savait rien, et continua sa route, s'enfonçant un peu plus dans la forêt là où les arbres s'espaçaient, la masquant avec moins d'efficacité. Danseuse finit par rejoindre sa coéquipière, et, parlant à voix basse :

- Impossible de s'approcher de la tanière du chef... Le coin des guerriers est le meilleur poste d'observation que j'ai trouvé, mais ils ne sont pas franchement bavards concernant le clan Suprême...

Cela lui semblait si étrange ; dans son clan d'origine, on passait la journée à se plaindre des conditions de vie, du clan Suprême, de tout, on se plaignait mais sans jamais agir, un comportement qui a toujours insupporté Danseuse. Tous les sens aux aguets, la rebelle guettait le moindre bruit qui pourrait signaler l'arrivée d'un guerrier. Du côté des odeurs, le camp en était si saturé qu'il n'y avait rien à espérer...

- Tu as trouvé quelque chose, de ton côté ?



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Jeu 22 Oct - 13:55


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



"Impossible de s'approcher de la tanière du chef... Le coin des guerriers est le meilleur poste d'observation que j'ai trouvé, mais ils ne sont pas franchement bavards concernant le clan Suprême..."
Cela n'allait pas être aussi facile que tu l'aurais espéré. Il allait falloir fouiner encore plus. Tu réfléchis à la meilleure stratégie à adopter.
"Tu as trouvé quelque chose, de ton côté ?"
Tu jetas un coup d’œil à droite, à gauche, il ne valait mieux pas rester ici très longtemps, vous étiez trop exposées et il n'était pas vraiment possible de repérer l'arrivé d'un guerrier, leur odeur imprégnait déjà bien trop tes narines. De ton côté, le seul endroit bien que tu avais dégoté se trouvait près de la tanière des apprentis. Serait-il mieux d'écouter les apprentis qui pourrait parler de leur crainte des Hunger Games, ou les guerriers qui étaient plus expérimente et qui connaissait déjà bien le Clan Suprême ? Après une seconde d'hésitation, tu parvins à la conclusion qu'il fallait écouter les deux points de vues. Restait à déterminer si vous deviez les écouter ensemble ou séparément ? D'un côté, seule vous pourriez gagner du temps, et mieux vous cacher. Mais en même temps, à deux, si vous tombiez sur un ou plusieurs guerriers et que vous ne pouviez pas vous échapper, vous auriez plus de chance de gagner le combat. Tu préférais y allait à deux, mais il te fallait aussi le point de vue de Danseuse. Tu sortis de ta réflexion et reporta ton attention sur elle.
"Le meilleure endroit que j'ai trouvé débouche sur la tanière des apprentis. Ils ne sont pas bavards non plus sur le sujet, mais peut être que si on écoute plus longtemps ils en parleront. Je pense qu'ils faut qu'on écoute les deux. Je te laisse choisir si on le fait ensemble l'un après l'autre ou en même temps, séparément."
Tu ne t'éternisas pas en explications. Vous n'aviez pas beaucoup de temps. Tu essayais au mieux de te cacher derrière le buisson qui se trouvait à côté de toi, tous les sens en alerte. Si un groupe de guerriers devait arriver, tu les entendrais parler, après tout pourquoi seraient-ils discrets si près de leur camp ? Cette mission te redonnait confiance en toi, elle te redonnait confiance en tes capacités de guerrière.




• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Nuit Noire

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Guerriere
Clan : Nuit Noire
DC : Un jour qui sais...
Wood Pin's : 78
Messages : 98
Date d'inscription : 16/10/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 21 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Les choses à savoir sur votre chat !
Silence des Abysses
Jeu 22 Oct - 22:29
L'art de l'espionnage

Danseuse & Silence des Abysses & Étoile d’Écureuil






La carcasse encore chaude d'un jeune écueil pendait souplement entre mes machoires. Fraichement chassée ma proie avait conservée son odeur particulièrement alléchante, mais malgré la faim qui tordait mes entrailles, je ne songeais pas un instant a en prendre ne serais-ce qu'une bouchée. Mon clan entier avait faim, il passait avent moi. S'était la faute du clan suprême, sans eu nous ne serions pas asservis et affamer. Sans eu... Mon frère ne serait pas mort. Sans eu il n'y aurait jamais eu cette funeste trahison.

De douleur, je fermais les yeux un instant, secouant la tête pour me changée les idées. La proie se balança doucement entre mes crocs. Une jour ce chat payerait pour se qu'il avait fait a mon sang. Un jour le clan suprême souffrirait sous mes griffes pour tout ses méfaits. Un jours j'aurais l’occasion de me venger pour tout se que l'on m'a arracher.

Je rouvris vivement les yeux et m'ébranlais, m’avançant vers les abords du camp avec la démarche agile et légère qui m'était coutumière. L’écueil pesant entre mes crocs me rappela le regard méprisant de mes camarades, leurs jugements fait sans connaitre la vérité et mon cœur se serra douloureusement. Je nourrissais prioritairement les chats qui me haïssaient tendis que de mon coté ils pouvaient très bien me laisser mourir de faim sans ressentir le moindre remord. Plus paradoxale, sa n’existe pas.

Mais je leur devais bien sa. Au final.

Un soupire franchit mes babines mais fut étouffé par la proie que je tenais toujours. En parlant d'écueil... Déstabilisée je redressait la tête. Par delà la fragrance alléchante de ma proie, il y en avait une autre, connue mais pas familière. Je me crispais. Il n'y en avait pas qu'une. Deux intrus avaient laisser leurs odeurs au abord de mon territoire récemment.

Je déposais au sol mon fardeau pour le recouvrir de feuilles et de terre jusqu’à se qu'il disparaissent.

Mon odorat ne s'était jamais distingué parmi mes autres sens, il était affuter mais pas exceptionnel. Cependant, sur les terre de mon clan je reconnaitrais entre mille une odeur qui n'est pas supposée y être. Et elle là en particulier... Étoile d’écueil. Méthodiquement, je remontais la piste en restant discrète. Elle avait fait le tour du camp et était revenue sur ces pas pour finir... juste là.

Perchée sur un arbre, mon pelage camouflé par la poussière et la terre, je les observaient. J'avais toujours préféré les arbres comme cachettes, les chats passaient mais ne relevaient jamais la tête. IL n'y a avait pas de menace en haut, les oiseaux n'était pas intimidant, alors pourquoi scruté la canopée ? Pour rien... Sa servait jamais alors ils ne le fessaient pas et en définitive, sa m’arrangeait.

- Le meilleure endroit que j'ai trouvé débouche sur la tanière des apprentis. Ils ne sont pas bavards non plus sur le sujet, mais peut être que si on écoute plus longtemps ils en parleront. Je pense qu'ils faut qu'on écoute les deux. Je te laisse choisir si on le fait ensemble l'un après l'autre ou en même temps, séparément.

Je me penchais un peux vers l'avent. De quel sujet parlait-elle ? L'inquiétude s'insinua en moi. Peut-être représentaient-elles un danger pour le clan.









• • • • •

Jusqu'au plus profond des ténèbres je te traquerai
Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Ven 23 Oct - 14:03Après un temps de réflexion, Écureuil exposa à sa partenaire ses découvertes, avant de conclure :

- Je pense qu'ils faut qu'on écoute les deux. Je te laisse choisir si on le fait ensemble l'un après l'autre ou en même temps, séparément.

Si se séparer pouvait leur permettre de gagner du temps, ce n'était pas un avantage énorme : du temps, elles en avaient à revendre, depuis le temps de Danseuse rêvait de renverser ce satané clan Suprême... En revanche, rester groupées leur permettrait de mieux surveiller les alentours, et si jamais elles devaient tomber nez à nez avec un guerrier de la Nuit Noire, il serait plus facile de l'affronter à deux.

- Je préfère qu'on y aille ensemble, chuchota finalement la rebelle. On ne sait jamais comment ça peut finir... Je propose qu'on commence par les apprentis, ils sont si bruyants qu'on ne risque pas d'être repérées.

Les deux chattes se mirent donc en route avec la plus grande prudence, s'enfonçant un peu plus dans la forêt pour ne pas risquer d'être visibles depuis le camp. Une fois les solitaires arrivées à la fameuse tanière des apprentis, Danseuse tendit l'oreille, sans rien déceler d'intéressant. Tapies derrière la végétation, les apprenties espionnes se faisaient le plus discrètes possible.

Danseuse huma l'air : toujours pas moyen de se servir de son odorat, en revanche elles avaient dû laisser leur odeur de solitaire tout autour du camp... Qu'elle était stupide ! Trop excitée à l'idée de partir en mission, la rebelle avait oublié un élément essentiel : camoufler leur odeur ! Malheureusement, aucune crotte de renard ou autre ne traînait dans le coin, il était donc impossible pour la solitaire d'appliquer la technique que même le plus bête des apprentis connaissait ! Il ne restait pas beaucoup d'autre solution. Danseuse repéra un lit de mousse sale jeté là par un apprenti distrait, et le désigna à sa coéquipière d'un geste de la patte.

- On est beaucoup trop repérables, on a dû laisser notre odeur partout... C'est pas le top mais au moins on sera un peu camouflées avec ça...

Elle allait saisir l'amas de mousse quand un bruit fit sursauter la rebelle. Celle-ci se redressa sur ses pattes, à l'affut du moindre son suspect, mais le silence était revenu. Danseuse se roula rapidement dans la mousse puant la Nuit Noire, et déclara :

- Je vais voir si il n'y a pas des guerriers qui traînent autour, je reviens...

La petite chatte tigrée se hissa en haut d'un arbre touffu, depuis lequel elle avait une vue imprenable sur les environs. Rien à l'horizon, mais comment en être sûre ? Un chat pouvait se cacher n'importe où dans toute cette végétation... Danseuse jeta un coup d’œil du côté d’Écureuil, et haussa les épaules; les deux solitaires n'avaient plus qu'à se tenir sur leurs gardes.



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Ven 23 Oct - 16:02


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



"Je préfère qu'on y aille ensemble. On ne sait jamais comment ça peut finir... Je propose qu'on commence par les apprentis, ils sont si bruyants qu'on ne risque pas d'être repérées."
Bien, vous étiez d'accord. A deux vous seriez plus forte si votre excursion en territoire ennemi devait mal tourné. En espérant que ce ne serait pas le cas. Tu te mis en route à la suite de Danseuse. Rebroussant chemin afin de retourner à l'endroit que tu avais repérer un peu plus tôt. Tu espérais que leurs jacassements seraient plus instructifs que tout à l'heure. Après tout, les apprentis on l'habitude de se plaindre constamment et de parler tout le temps. Alors ils pourraient au moins faire un effort et parler de quelque chose d’intéressant pour vous, comme les Hunger Games ou le Clan Suprême...Quelque chose d'utile ! Ce n'était pas si compliqué tout de même. Après quelques instants tu indiquas à ton alliée un petit renfoncement caché parmi la végétation. Tu t'y enfonças doucement essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas te faire repérer.
Tu vis que la chatte tigrée n'avait de cesse de regarder autour d'elle. Que pouvait-elle bien chercher ? Ce n'est que quand elle te montra un amas de mousse que tout devins clair dans ta tête.
"On est beaucoup trop repérables, on a dû laisser notre odeur partout... C'est pas le top mais au moins on sera un peu camouflées avec ça..."
Vous entendirent le bruit au même moment. Tu regardas aux alentours, tu ne vis rien bouger, mais tu restas tout de même sur tes gardes.
"Je vais voir si il n'y a pas des guerriers qui traînent autour, je reviens..."
Tu en profitas pour aller te rouler dans la mousse. L'odeur du clan de la Nuit Noire y empestait. Savoir que tu avais maintenant leur odeur sur toi te dégouttait, mais ce ne serait que pour quelques temps, mieux valait ça que de se faire repérer. Tu avais toujours tendance à réfléchir après avoir agis. Comment avais-tu pu passer à côté de quelque chose d'aussi essentiel que le camouflage ? Même le plus idiot des apprentis devait savoir ça. Mais il n'était pas temps de ruminer la dessus. Tu attendis que ta coéquipière revienne, elle n'avait semble-t-il rien trouver, puis tu reportas ton attention sur les apprentis. Tous les sens en alerte, tu écoutais la moindre de leur parole tout en gardant un œil sur les alentours.
Leur conversation n'était pas très intéressante, a part se plaindre et se vanter, ils n'avaient visiblement aucune information utile. Soudain, un apprenti arriva, le pelage noir et les yeux qui lançaient des éclairs. Ses camarades lui demandèrent ce qui pouvait bien le mettre dans cet état. Il leur expliqua, en criant de rage, qu'il avait chassé toute la journée et que toutes les proies qu'il chassait allait être pour le clan Suprême et même pas pour eux qui commençait à avoir des difficultés à nourrir tout le clan. Tu jetas un coup d’œil à Danseuse et lui indiqua le nouveau venu du regard. Tu chuchotas tellement bas que tu n'étais pas sûre qu'elle t'entende même si c'était plus pour toi même que pour la chatte tigrée.
"Enfin quelque chose d'intéressant..."
Tu te concentras sur les apprentis qui lui répondirent mais un bruit vint troubler ton attention. Tu te retournas rapidement, épiant les alentours et ne prêtant plus aucune attention aux apprentis.

Spoiler:
 



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Nuit Noire

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Guerriere
Clan : Nuit Noire
DC : Un jour qui sais...
Wood Pin's : 78
Messages : 98
Date d'inscription : 16/10/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 21 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Les choses à savoir sur votre chat !
Silence des Abysses
Sam 24 Oct - 2:03
L'art de l'espionnage

Silence des Abysses & Étoile d’Écureuil





- Je préfère qu'on y aille ensemble. On ne sait jamais comment ça peut finir... Je propose qu'on commence par les apprentis, ils sont si bruyants qu'on ne risque pas d'être repérées.


Piquée par sa réplique, je me renfrognais légèrement. Les apprentis auraient du les repérés serte mais ils n'étaient pas formé pour soupçonner une intrusion aussi proche de leur camp. Cette excursion puérile d'espionnage méritait cependant l'audace. Car tout bien considérer, c'était un acte inconsidéré mais tactique.


Reportant mon attention sur les deux solitaires je fis la moue en les observant se rouler dans la mousse dans l’espoir que leur odeur nauséabonde se dissipe dans notre doux fumet. J'eus une petite grimasse en considérant la verdure qu'elles utilisaient. C'était une mousse verte, aérée et légère. Dans mon souvenir vague, je me remémorais mes pattes empêtrées dans cet amas verdâtre et la douloureuse brulure qui avait parcourut ma peau dans les jours suivant. C'était urticant...

J'eus envie d'en rire, mais je me contentais de changer de branche, prenant appuis sur une nouvelle, qui s'avréra trop souple et me fit glisser.


- On est beaucoup trop repérables, on a dû laisser notre odeur partout... C'est pas le top mais au moins on sera un peu camouflées avec ça...

J'ai dérapé dans un vacarme du tonnerre et me suis aplatie contre l’écorce. Précaution inutile puisqu'elle ne leva même pas les yeux au ciel.

- Je vais voir si il n'y a pas des guerriers qui traînent autour, je reviens...


Sans un son, je me maudis pour ma stupidité. Jaugeant les branchages plus touffus qui m'entouraient je rampais a reculons et m’immergeais sous les bouquets verdoyants, invisible a la vue de le solitaire brune qui s'était avancée pour grimpée dans un arbre.
Je la regardais se cramponner à l'écorce et se hisser sur un branche robuste. Elle regarda autours d'elle, sondant la forêt sans me voire. J'étais invisible, ma robe blanche camouflée sous la poussière et la terre me permettait de me fondre a la perfection dans la canopée. Je plissais les yeux, quittant la chatte qui ne me repérait toujours pas.

Une rage sourde gronda en moi.
Que soit les raisons de leurs venue... elles n'avaient rien à faire sur le territoire de mon clan.


J'entendis plus que je ne vis le novice qui s'exprimait si fort sans caché son mécontentement. Il se plaignait du Clan suprême sans gène et inconsciemment je me crispais... et si ils savaient ? Et s'il espionnaient a l'instant ? Comme les percer a jour ?


- Enfin quelque chose d'intéressant...

Voila se qu'elles cherchaient.
Un grondement de frustration m’échappa et sans même attendre ou réfléchir je quittais ma cachette. Apparressent à découvert sous les yeux sombre de la grimpeuse, je me projetais sur l'échine de son amie, la plaquant violemment au sol. Mais toute fois, sans rien lui cassé. J'étais agile et j'avais fait attention au point que je touchais chez elle, prenant garde a ne pas sortir mes griffes.
Habilement, je la coinçait sous mes pattes, la plaquant au sol d'une simple prise mais qui restait puissant.
Vivement, j’approchais mes crocs de la gorge de l'ancienne chef et plongeait mes yeux couleurs sang dans les prunelles noires de la grimpeuse qui me regardait de son perchoir, figée.



Le message que je puis envoyais, bien que silencieux, était on ne peux plus claire : Approche toi, je la tue. Menace moi et elle meure.







Court:
 



• • • • •

Jusqu'au plus profond des ténèbres je te traquerai
Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Dim 25 Oct - 11:26L'apprenti continuait à pester contre le clan Suprême, sans se douter une seule seconde que là, à quelques pas de sa tanière, deux solitaires l'écoutaient de toutes leurs oreilles. Comment l'aurait-il su ? C'était du jamais vu, un acte suicidaire presque, s'inviter dans l'intimité des clans ! Ecureuil, attentive, lâcha :

- Enfin quelque chose d'intéressant...

Était-ce cette phrase qui les avait trahi ? Ou étaient-elle repérées depuis un moment déjà ? Toujours est-il qu'avant que Danseuse ait pu répondre quoi que ce soit, une guerrière bondit du haut d'un arbre, immobilisant l'ancienne meneuse. La chatte en question devait être blanche, mais était en l’occurrence recouverte de boue et de poussière de la tête aux pattes. Seuls ses yeux pourpres ressortaient, pourpres comme le sang qu'elle avait l'air décidée à faire couler. Les crocs autour de la gorge de l'alliée de Danseuse, l'inconnue pouvait tuer celle-ci en une seconde à peine.

La rebelle était piégée; que faire ? Si elle tentait quoi que ce soit contre la guerrière, Écureuil mourrait dans la seconde, l'éclat de folie dans ses prunelles de sang le clamait. Si Danseuse tentait de négocier, elle ameuterait tout le clan en un instant. Il ne lui restait qu'à se rendre, ce qui n'était pas franchement son genre... Seule, la petite chatte tigrée aurait tenté de se battre, mais Écureuil semblait faire partie de ces chats qui ont un tant soit peu envie de rester vivants... Rageuse, la solitaire finit par lâcher :

- Viens... Danseuse faillit prononcer son nom, mais il ne fallait surtout pas que quelqu'un la reconnaisse. Sans perdre de temps, la solitaire opta pour un faux nom. Viens Noisette. Sérieusement, c'était quoi ce nom ? La rebelle continua; ce qui était dit était dit. On ne retournera plus par ici, continua-t-elle en soutenant le regard rouge de l'inconnue.

Spoiler:
 



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Dim 25 Oct - 11:45


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



Une boule de fourrure blanche t'arrivas dessus sans que tu ais le temps de voir quoi que ce soit d'autre. Elle approchait ses crocs de ton cou, essayant sans doute de te faire peur, ou de faire peur à ta camarade. Mais en une seconde tu l'avais reconnue. Cette chatte, dont tu ignorais toujours le nom, tu l'avais croisé sur la plage il y a a peine quelques jours. Ce jour là tu avais essayé d'éviter le combat, mais il semblait que pour aujourd'hui ce soit impossible. Tu regardas la posture de la chatte afin de trouver la meilleure technique pour t'extirper d'ici. Tu n'eus pas le temps d'esquisser un geste que Danseuse tenta quelque chose de différent.
"Viens...Viens Noisette. On ne retournera plus par ici"
A peine eut-elle finit sa phrase que tu roulas sur le côté, te débarrassant de ton assaillante qui se retrouva à terre à ta place. Elle avait le regard planté dans celui de ton alliée, ducoup elle ne faisait plus vraiment attention à toi, pensant t'avoir bloquée. Mais à défaut d'être tout en muscles, tu étais très agile et tu savais te servir de ta tête quand il le fallait. Tu t'écartas de la chatte blanche, un combat ferrait trop de bruit, il ne fallait pas ameuter tout le clan.
Tu jetas un œil à Danseuse, tu appréciais qu'elle ait voulu protéger ton identité, elle ne pouvait pas se douter que tu avais déjà fait connaissance avec votre assaillante.
Tu réfléchis aux options qui vous restaient. Fuir et abandonner la mission ou continuer à tout prix, faire semblant de fuir et revenir du côté des guerriers. Tu aurais opté pour la deuxième solution. Mais comment faire parvenir à Danseuse tes pensées devant la chatte blanche ? Fallait-il partir de suite ou attendre qu'elle réplique.
"Désolé, on ne veut pas de mal à ton clan. On s'ennuie voilà tout."
Sur ce coup là tu aurais peut être mieux fait de te taire, tu avais déjà fait mieux niveau répartie. Cependant tu ne bougeas pas d'une moustache, tu étais déterminée à finir ta mission. De plus, tu n'avais jamais fui devant qui que ce soit, ça ne commencerait pas aujourd'hui. Tu espérais seulement qu'elle ne ramène pas tout le clan, sinon ça allait mal se finir, très mal.


Spoiler:
 



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Nuit Noire

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Guerriere
Clan : Nuit Noire
DC : Un jour qui sais...
Wood Pin's : 78
Messages : 98
Date d'inscription : 16/10/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 21 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Les choses à savoir sur votre chat !
Silence des Abysses
Dim 25 Oct - 14:55
L'art de l'espionnage

Danseuse & Silence des Abysses & Étoile d’Écureuil




Les yeux de l’inconnue étaient planté dans les miens. Elle me fixait intensément, ayant sans doute peur que je ne blesse ou ne tue son amie. Je n'en avais pas l’intention. Mais sa je n'avais pas besoin de le dire. Ils ne devaient pas le savoir. Et puis, je pouvais toujours cher d'avis. Mon esprit malade ne s'en était jamais priver.


- Viens, commença la solitaire en lançant un regard a Étoile d’Écureuil. Viens Noisette. On ne retournera plus par ici.


L'envie d'éclater de rire me pris mais je ne dis rien. Noisette... Ce nom conviendrait peut-être a une chatte brune mais certainement pas a la rouquine.

A peine cette phrase se perdit dans le chant de la forêt que l'ancienne chef roula sous mes pattes, me déséquilibrant par la même occasion. Vivement, je bondis sur le coter pour retomber sur mes pattes et non m’étaler au sol comme une simple novice. Je jetais un regard mauvais au deux chattes. Le combat serait inégale si elles décidaient de l’engager. Bien sur les guerrier de mon clan était proches mais répondraient-t-ils a mon appelle ? Ils ne seraient que trop heureuse s'ils avaient l'occasion de se débarrasser de moi. J'étais une gêneuse, une folle, mais ils n'avaient pas d’excuse pour m’exiler.


- Désolé, on ne veut pas de mal à ton clan. On s'ennuie voilà tout.



" Ho... Par ennui elles pénètre en terroir ennemis et viennes espionner les conversations, bien entendu.
 Étoile d’écueil ne me prend pas seulement pour une bipolaire complètement folle, elle a aussi l’audace de me croire idiote. "

Cette fois je gronde sans m’arrêter. Une grognement doux qui coupe à mon habituel silence et je plante mes yeux furieux dans les prunelles de la rouquine.

- Pourquoi chercher vous à nous voler des informations que l'on vous donnerait de gaité de cœur ? Bon je ne parle pas pour tout les clan, mais moi je vous aurais parler du Clan Suprême. Il suffisait juste de demander
, sifflais-je avec tout la fureur que je contenais depuis une bonne lune déjà.








• • • • •

Jusqu'au plus profond des ténèbres je te traquerai
Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Lun 26 Oct - 13:46Mais à peine Danseuse avait-elle lâché à contrecœur cette phrase que sa partenaire roula sur le côté, se dégageant de l'emprise de la guerrière avant que celle-ci ait pu faire le moindre geste. La phrase d’Étoile d’Écureuil, qui se voulait pourtant pacifique, fit grogner l'autre, qui semblait avoir un de ces sales caractères... Cependant il fallait la jouer fine, sous peine de déclencher une bagarre. La rebelle n'étant pas experte en négociation, elle espéra que l'ancienne meneuse parviendrait à rétablir la situation...

- Pourquoi chercher vous à nous voler des informations que l'on vous donnerait de gaité de cœur ? Bon je ne parle pas pour tout les clan, mais moi je vous aurais parler du Clan Suprême. Il suffisait juste de demander.


Si les deux chattes ne s'étaient pas trouvées dans une situation aussi délicate, Danseuse aurait ri; elle, demander ? C'était tellement plus drôle de voler les informations, sans que personne ne s'en doute... De plus, la chatte de la Nuit Noire commençait à lui taper sur les nerfs...

- Bien sûr, je suis certaine que le premier guerrier venu accepterait de livrer ce genre d'informations à deux solitaires ! Peut-être que toi tu as le cran pour ça, mais regarde un peu autour de toi : tout le monde vit dans la peur, il n'y a qu'à voix basse que ce genre de choses se confient...


La rebelle s'arrêta un instant, plongeant son regard dans celui presque fou de l'autre. Elle allait trop loin, il aurait mieux valu chercher un moyen de s'enfuir ou de la neutraliser, mais la colère parlait à sa place.

- Et peut-être que ces chats là ont raison, entre nous. Qui sait ce que le clan Suprême est capable d'entendre ? Qui sait si nous ne sommes pas filmés tout au long de notre vie, à la manière des tributs des Hunger Games ?


Elle avait presque hurlé cette dernière phrase, et la solitaire se coupa brusquement : l'avait-on entendu ? Elle adressa un regard d'excuse à sa coéquipière, mais aussi de doute. Il était si compliqué de travailler en équipe... Seule, Danseuse aurait tenté de neutraliser la guerrière, ou se serait enfuie sans demander son reste pour revenir peu après, mais comment savoir ce que comptait faire Étoile d’Écureuil ? Les deux partenaires ne se connaissaient pas encore assez pour se comprendre d'un simple regard, ce qui réduisait Danseuse à l'impuissance...



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Lun 26 Oct - 15:09


L'art de l'espionnage.

- Etoile d'Ecureuil - Danseuse -



"Pourquoi chercher vous à nous voler des informations que l'on vous donnerait de gaité de cœur ? Bon je ne parle pas pour tout les clan, mais moi je vous aurais parler du Clan Suprême. Il suffisait juste de demander."
Tu eus envie de rire. Evidemment, il vous aurait suffit de demander. N'importe quoi. Si vous étiez arrivés dans leur camp en demandant qui voulait se battre contre le Clan Suprême, tout le monde vous aurait dit oui, tout le monde vous aurait suivit. C'était tellement crédible. Non, non on vous aurait chassé, on vous aurait menacés. Ils ont peur. Et puis de toute manière, une rébellion se prépare en cachette alors débouler dans le camp d'un clan comme ça, c'était pas très discret. Surtout que si certains ne voulaient pas se battre, ils auraient pu alerter le Clan Suprême, pensant ainsi recevoir un traitement de faveur. Tu n'eus pas le temps de répondre que ton alliée s'en chargea.
"Bien sûr, je suis certaine que le premier guerrier venu accepterait de livrer ce genre d'informations à deux solitaires ! Peut-être que toi tu as le cran pour ça, mais regarde un peu autour de toi : tout le monde vit dans la peur, il n'y a qu'à voix basse que ce genre de choses se confient..."
Au moins, vous étiez sur la même longueur d'onde, mais votre ennemie ne serait surement pas d'accord avec votre point de vue. Cependant, Danseuse n'avait pas l'intention de s'arrêter là.
"Et peut-être que ces chats là ont raison, entre nous. Qui sait ce que le clan Suprême est capable d'entendre ? Qui sait si nous ne sommes pas filmés tout au long de notre vie, à la manière des tributs des Hunger Games ?"
Tu y avais pensé, quelques fois, que ce soit possible. Tu avais songé qu'ils auraient pu mettre des caméras dans les arbres, qu'ils pourraient vous regarder sur leurs grands écrans depuis leur nids luxueux. Peut être qu'ils rient de vous, peut être qu'ils font ça toute la journée, observer votre misère. Mais dans ce cas, ne vous auraient-ils pas entendu planifier votre rébellion ? Ne vous auraient-ils pas déjà fait disparaître ? Surement que non. Après tout, qu'ont ils à craindre de deux pauvres solitaires ? Ils sont trop naïfs, trop confiants pour ça. Parce que quoi qu'il en coûte, quoi qu'il arrive, un jour vous vous battrez contre eux, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, vous vous serez battus pour ce en quoi vous croyez. Tu te tournas vers la chatte blanche, espérant qu'elle n’appellerait pas tout le clan pour vous chasser.
"Il nous fallait d'abord savoir si votre clan serait enclin à nous aider. On ne pouvait pas débarquer dans votre camp et juste vous le proposer. C'était beaucoup trop risqué, même pour nous. On ne sait jamais ce que peuvent faire ce qui ne voudront pas se battre. On ne sait même pas si quelqu'un voudra se battre. Peut être que tu connais ton clan et ses réactions, mais pas nous. On devait d'abord évaluer les risques."




• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Nuit Noire

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Guerriere
Clan : Nuit Noire
DC : Un jour qui sais...
Wood Pin's : 78
Messages : 98
Date d'inscription : 16/10/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 21 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Les choses à savoir sur votre chat !
Silence des Abysses
Mer 28 Oct - 22:25
L'art de l'espionnage

Danseuse & Silence des Abysses & Étoile d’Écureuil






L’inconnue semblait a deux griffes de me sauter a la gorge et de me saigner a blanc. Je clignais des yeux et penchais la tête. Déjà tant d'hostilité dans ses yeux noirs.

Ce chat cache un démon dans son cœur, pensais-je avec lassitude.

Elle ne me supportait pas. Voila pourquoi je ne devrais plus parler. Voila pourquoi je me tus. Longtemps.

- Bien sûr, je suis certaine que le premier guerrier venu accepterait de livrer ce genre d'informations à deux solitaires ! Peut-être que toi tu as le cran pour ça, mais regarde un peu autour de toi : tout le monde vit dans la peur, il n'y a qu'à voix basse que ce genre de choses se confient...

Moi du cran ? Peut-être bien mais de la folie pure conviendrait mieux pour décrire mon impulsivité. J'étais quelqu’un de résonner et je pouvais démontré d'un certaine sagacité si je prenais le temps de m'écouter. Malheureusement, je sauté un peux trop souvent l'étape du résonnement.



- Et peut-être que ces chats là ont raison, entre nous. Qui sait ce que le clan Suprême est capable d'entendre ? Qui sait si nous ne sommes pas filmés tout au long de notre vie, à la manière des tributs des Hunger Games ?

Ce qu'elle dit, malgré l’arrogance et la moquerie que je percevais dans ses paroles qui me pique les nerf a vif, se qu'elle dit était pertinent. Mais je sais qu'il n'y a pas de camera dans les environs. Pourquoi utiliser et perdre son temps avec des caméra lorsque l'on a des chats infiltré partout ? Mon cœur se serre. Peut-être n'y en a-t-il plus dans mon clan. De tout coeur je l'espère car le dernier infiltré a plonger ses crocs dans mon cœur et ses griffes sont responsables de ma folie et du meurtre qui m'a ravis le seul être qui comptais pour moi.

- Il nous fallait d'abord savoir si votre clan serait enclin à nous aider. On ne pouvait pas débarquer dans votre camp et juste vous le proposer. C'était beaucoup trop risqué, même pour nous. On ne sait jamais ce que peuvent faire ce qui ne voudront pas se battre. On ne sait même pas si quelqu'un voudra se battre. Peut être que tu connais ton clan et ses réactions, mais pas nous. On devait d'abord évaluer les risques.

Mon cœur se convulse douloureusement, mais les mots qui pèsent sur ma langue doivent être dit. Ils sont justes, mais il n'y a rien de plus douloureux que la vérité.
Je prend une grande inspiration et ferme mes yeux quelque instant. Dans ma tête l'image des chat de mon clan chuchotent dans mon dot, moqueur, mal intentionné, cette scène tourne en boucle dans ma tête.
Leur haine, leur méfiance et leur peur, je peux supporter cela mais mon cœur se glace a chaque fois que les femelles passe trop près de moi avec leur précieuse portée. Leur regard dégouté qui me scrute comme pour savoir si je vais faire un pas de coté et attaquer leur portée. Je suis l'image de mon père, je lui ressemble mais je ne suis pas lui... Si seulement je pouvais le crier haut et fort. Mais je ne le ferais jamais. Je sais que les secrets sont trop lourd a porter et le mien en particulier. Mais sa ne change rien a mon incapacité a comprendre le dégout qui apparait dans leurs yeux.

- Vous avez raison, miaulais-je, prudence est mère de sureté.

Mon inspiration fut longue et profonde, si profonde que je manquais de me coupé le souffle. J'ai penché la tête pour les observé sous un angle incliner.

- Je ne peux pas parler au nom de mon clan. Ils me tolèrent mais sa fait longtemps qu'ils ne me considèrent plus comme l'une des leurs.


Mes moustaches on frémis. Voila c'était dit... Des mots vide de sens lâcher dans l'air. Leurs sens... ils en avaient pour moi mais peut-être ne l'interpréterait-t-elles pas comme moi. Qui sais se qu'elles pourraient comprendre ?

- Étoile d’écueil et... l'autre, soufflais-je a contre cœur. Faite attention. Je vous aurais bien confier se que je sais mais il y a des secrets qui feraient mieu de ne pas être dévoiler. Des vies sont en danger et elles le seront toujours mais je vous en conjures, ne précipiter pas des innocents a la mort. Trop d'entre nous ont déja tellement souffert. Pas la peine de permettre au assassin de faire leur œuvre. Si vous vous soulever contre le Clan Suprême agissez dans l'ombre. Ne toucher pas les chat a l'échelle d'un clan, toucher les félins un par un pour gagné leurs respects et leurs loyautés.










• • • • •

Jusqu'au plus profond des ténèbres je te traquerai
Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Sam 31 Oct - 12:09Après une inspiration exagérée, l'inconnue déclara enfin :

- Je ne peux pas parler au nom de mon clan. Ils me tolèrent mais sa fait longtemps qu'ils ne me considèrent plus comme l'une des leurs.


Ah oui ? Intéressant... Danseuse savait trop bien ce que c'était que d'être seule parmi la foule. S'ensuivit un long monologue qui apprit à la rebelle que la mystérieuse guerrière connaissait Etoile d'Ecureuil, mais d'où ? Elle se promit d'en parler avec sa coéquipière.

- Ne touchez pas les chats à l'échelle d'un clan, touchez les félins un par un pour gagner leurs respects et leurs loyautés.


- Mais nous n'aurons pas ton soutien, c'est ça ? Danseuse n'avait put retenir ces paroles.

Elle en avait assez de ces donneurs de leçons, de ces chats qui pestaient contre le clan Suprême, et même saluaient l'espoir d'une révolte, sans pour autant être prêts à s'engager dans la bataille. Certes, certains avaient des amis, une famille qui comptait sur eux, certains même étaient seuls, et tenaient simplement à la vie : mais quel intérêt de vivre comme ça ? L’oppression ne cesserait pas un jour par magie, non, elle ne cesserait d'augmenter, d'étouffer les chats de souffrance, et toujours plus d'innocents mourront, pendant que les autres attendront sagement leur tour. Cette chatte, ainsi que tous les autres se satisfaisaient-ils vraiment de cette perspective ?

- Des innocents continueront à mourir tant que nous n'aurons rien fait,
reprit la rebelle. Je viens du clan le plus pauvre de tous, du clan où l'on sait d'avance que sur une portée entière de chatons, la mère devra choisir ceux qu'elle nourrira, et ceux qui devront mourir. Du clan où les chasseurs se couchent systématiquement le ventre vide. Je suis née dans un monde où chaque proie manquée est un désastre, car c'est un chaton, un apprenti de plus qui aura faim ce soir. Tu dis que tu veux épargner des innocents, la vérité c'est que nous en sommes à essayer de limiter les dégâts, parce que de toute façon des chats qui n'ont rien demandé meurent tous les jours, pendant qu'à quelques pas d'ici, un Suprêmien se fait vomir, dans le but de continuer à s'empiffrer.

Elle s'arrêta un moment; comme d'habitude quand elle parlait du clan Suprême, Danseuse s'emportait très vite.

- Alors dans ce genre de monde, miaula la rebelle d'une voix triste de chatonne, que signifie la souffrance ?



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Rebelles

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : /
Clan : Rebelle
DC : /
Wood Pin's : 110
Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 23 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : /
Etoile d'Ecureuil
Mar 3 Nov - 18:36
Vous avez raison, prudence est mère de sureté.
Evidemment que vous aviez raison. Croyait-elle que vous faisiez cela sans avoir réfléchi une seule seconde ? Vous n'étiez pas des cervelles de souris non plus ! Croyait-elle que vous ne saviez pas ce qu'était la sûreté ? La prudence ?
S'en suivit un interminable discours sur tu ne sais trop quoi, tu n'avais écouté que d'une oreille. Cette chatte commençait vraiment à t'exaspérer mais tu te forças à te calmer. Tu n'entendis, clairement, que la dernière phrase de son monologue.
"Si vous vous soulever contre le Clan Suprême agissez dans l'ombre. Ne toucher pas les chat a l'échelle d'un clan, toucher les félins un par un pour gagné leurs respects et leurs loyautés."
Tu levas les yeux au ciel. Sérieusement ? Comme si vous ne le saviez pas. Tu sentis tes griffes rentrer et sortir, signe de ton énervement. La patience n'était pas vraiment ton truc et tu commençais vraiment à être à court. Evidemment que vous n'alliez pas débarquer et demander au clan tout entier. Ce serait beaucoup trop risqué. Et même si tu n'as plus rien à perdre, si tu t'engages dans cette révolution, c'est pour la faire bien, pas juste pour la rater et te dire que tu as essayé. Si vous écoutiez ces chats aujourd'hui c'était en partie pour savoir ce qui se disait à propos du Clan Suprême, mais aussi pour commencer à repérer qui pourrait vous rejoindre dans votre rébellion. Vous ne prendriez jamais le risque de demander à quelqu'un qui idolâtre le Clan Suprême de vous aider. Ce serait une perte de temps et la fin de tout.
Ton alliée te coupa net dans ta réflexion.
"Des innocents continueront à mourir tant que nous n'aurons rien fait. Je viens du clan le plus pauvre de tous, du clan où l'on sait d'avance que sur une portée entière de chatons, la mère devra choisir ceux qu'elle nourrira, et ceux qui devront mourir. Du clan où les chasseurs se couchent systématiquement le ventre vide. Je suis née dans un monde où chaque proie manquée est un désastre, car c'est un chaton, un apprenti de plus qui aura faim ce soir. Tu dis que tu veux épargner des innocents, la vérité c'est que nous en sommes à essayer de limiter les dégâts, parce que de toute façon des chats qui n'ont rien demandé meurent tous les jours, pendant qu'à quelques pas d'ici, un Suprêmien se fait vomir, dans le but de continuer à s'empiffrer."
Tu la regarda un instant. Allait-elle ajouter quelque chose ?
"Alors dans ce genre de monde, que signifie la souffrance ?"
Tu fus incapable de dire quoi que ce soit. Comment aurais-tu pu ? Tu ne venais pas de son Clan. Tu venais d'un clan riche où les chats se battent pour partir aux Hunger Games, où il y a toujours du gibier pour tout le monde même en plein cœur de la mauvaise saison, où des reines ont assez de lait pour nourrir leurs chatons et même les chatons des autres s'il y'en a besoin, où les chats ne meurent pas tous les jours, où le désespoir et la souffrance sont moins présents. Tu te sentis misérable, toi et tes pauvres souffrances. Oui tu avais mal, oui tu avais fait quelque chose d'affreux, oui tu avais dû dire adieu à tout ce que tu connaissais, tous ceux que tu aimais. Mais tu n'avais jamais connu ce dont Danseuse parlait, ce monde encore pire que ton monde à toi. Vous deviez vous battre. Ce n'était plus une option, plus un jeu, plus un simple combat, pas un passe-temps, pas pour se convaincre qu'on en est capable, pas pour sa propre personne. Non, maintenant vous deviez vous battre mais pas seulement, en plus ça, il faudra que vous gagnez. A tout prix, pour Isildrà. Tu regardas ta camarade et sans même trop savoir pourquoi tu te sentais fière d'elle, tu avais l'intuition qu'elle avait traversé tellement de choses, et pourtant elle était toujours là à vouloir se battre. Et surement pour la première fois de ta vie, tu te tus. Tu n'ajoutas rien, laissant votre interlocutrice répondre à ça. Si elle y arrivait.

Spoiler:
 



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Nuit Noire

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Guerriere
Clan : Nuit Noire
DC : Un jour qui sais...
Wood Pin's : 78
Messages : 98
Date d'inscription : 16/10/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 21 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Les choses à savoir sur votre chat !
Silence des Abysses
Mer 4 Nov - 15:59
L'art de l'espionnage

Danseuse & Silence des Abysses & Étoile d’Écureuil






A leur tête je devinais qu'elles l'avaient mal pris, mais qu'importe. Les mots résonnent comme creux a mes oreilles. Même les miens ne servent a rien. C'est pour cela qu'habituellement je me complais dans le silence.

-  Mais nous n'aurons pas ton soutien, c'est ça ? feula la chatte au yeux noirs.

J'eu un sourires insolent. Qu'elles cessent de présumer ativement, peut-être auraient-elles un résonnement correcte ? Leurs réactions étaient aussi énervante que lassante.

-Des innocents continueront à mourir tant que nous n'aurons rien fait. Je viens du clan le plus pauvre de tous, du clan où l'on sait d'avance que sur une portée entière de chatons, la mère devra choisir ceux qu'elle nourrira, et ceux qui devront mourir. Du clan où les chasseurs se couchent systématiquement le ventre vide. Je suis née dans un monde où chaque proie manquée est un désastre, car c'est un chaton, un apprenti de plus qui aura faim ce soir. Tu dis que tu veux épargner des innocents, la vérité c'est que nous en sommes à essayer de limiter les dégâts, parce que de toute façon des chats qui n'ont rien demandé meurent tous les jours, pendant qu'à quelques pas d'ici, un Suprêmien se fait vomir, dans le but de continuer à s'empiffrer.

Je fermais les yeux et soupirais.

-Alors dans ce genre de monde, que signifie la souffrance ?

Oui j'avais connu la souffrance. Une souffrance telle qu'elles ne pouvaient l'imaginer.

Soulevant mes paupière je les ai considérées d'un air détaché. Le monde dans le quel elles vivent est un univers de désolation, les clans et le clan suprême en particulier, laissent des morts dans leur sillage et cela depuis bien longtemps. Les chats ne sont pas bon, mais pas non plus mauvais. Ils peuvent basculer entre ces deux extrêmes sans même en avoir conscience.

Longtemps j'ai cru que mon géniteur haïssaient ces petits qui avaient pris la vie de sa compagne mais je comprenais désormais que la folie s'était imposer. Ma mère était morte de faim, elle aurait pus survivre, mais elle avait donné sa vie pour nous. Elle avait choisit de se sacrifier pour une portée faiblarde qui périrait surement par après. L'aurait-elle fait si elle avait sûs la réaction de son compagnon ? Probablement pas. Un vie pour trois cela en vallait la peine. Une vie pour une et demi ? Des trois j'étais la seule qui restais. La seule a ne pas avoir été emportée par le destin funeste de ma famille. Pas encore du moins.

Peut-être qu'a cette époque une reine avait encore assez de lait pour nous prendre sous son aile, moi et mon frère, mais j'avais aussi été témoin de ce tris sélectif. Des petits étaient morts et enterré alors qu'ils n'avaient même pas dépassé une lune.

J'ai penché la tête tout en plissant les yeux de mécontentement.

La souffrance ne se mesure pas. On a tous vécu des drames et ils sont incomparables. Elle osait parler comme si elle avait vécu le pire. Serte je ne connaissais pas toute son histoire mais quoi qu'il en soit elle n'avait pas le droit de supposer que la mienne était minime. J'ai perdu tant de chose. Ma histoire c'est écrite dans le sang et a souillé tout se qui m'entoure. La souffrance, je la vivais tout les jours.

Mais je n'étais pas ici pour me plaindre. Peut importe si je ne répondais pas a sa question au final.

- Mon aide, je n'ai jamais dis que je ne vous la donnerais pas.

Un rire triste s’étouffa dans ma gorge. Leur cause était noble et je la comprenais, mais comment dire... J'avais d'autre préoccupations. D'un autre coté, je pouvais très bien les soutenir dans leurs combats.

Je leur accordais un sourire.

- Mais en ce qui concerne les informations, aller chercher autre part.













Spoiler:
 



• • • • •

Jusqu'au plus profond des ténèbres je te traquerai
Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Mar 24 Nov - 18:14La guerrière, plongée dans ses pensées, resta un moment immobile. Le silence s'étirait, tandis que Danseuse, comme toujours après l'une de ses tirades passionnées, reprenait son souffle dans un mélange de soulagement et de rage. Les oiseaux qui s'&étaient jusque là tu se remirent à piailler, leurs cris pourtant si mélodieux semblaient comme assourdissants à la chatte aux yeux noirs. Celle-ci commençait seulement à s'habituer à l'odeur entêtante du clan, et en percevait maintenant une myriade d'autres : un écureuil qui courait à quelques pas et fit gargouiller son estomac, la mousse humide des anciens, la senteur âcre de la terre... La forêt grouillait de vie tandis que pour les trois chattes, le temps s'était suspendu, à tel point que faire le moindre mouvement aurait paru d'une insolence sans nom à cet instant figé.

Une éternité passa, et enfin l'inconnue releva la tête :

- Mon aide, je n'ai jamais dis que je ne vous la donnerais pas. Un sourire indescriptible étira ses babines. Mais en ce qui concerne les informations, aller chercher autre part.

Très bien. De toute évidence, la rebelle avait touché un point sensible, eh bien soit, l'autre n'était plus décidée à les aider. Danseuse tenta de se convaincre qu'elle s'en fichait après tout, mais elle avait été si près du but... Elle lança un regard d'excuse à sa coéquipière, se demandant bien ce qu'elle pouvait bien faire pour rattraper le coup...

Je la retrouverais, se promit la petite chatte tigrée. J'attendrais que la colère retombe, et je reviendrais pour la convaincre, et j'y parviendrais, cette fois.

- Puisque c'est ton choix, déclara enfin la solitaire. Dans ce cas, on ne te dérange pas plus longtemps...

La petite chatte musculeuse se releva, prête à y aller, jetant un regard à sa partenaire...



[20 jours de retard, je suis impardonnable ._.]



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de l'espionnage. [Feat Danseuse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SPY ON YOU || RPG d'espionnage
» Présentation de Myrä la danseuse [Validée]
» [libre]Une enquête chez soi [Trickbast, rang D, Pirates, Baston & Espionnage]
» Daphnée Astrann [Danseuse]
» Sherynna Limiesh [Garde du corps & danseuse]]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC HG RPG :: Clan de la Nuit Noire :: Le Camp :: La Place Principale-