Forum RPG - Mélange entre La Guerre des Clans et Hunger Games.
Deuxième version de LGDC HG.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 N'oublie jamais que tu as été heureuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Sam 10 Oct - 11:11Danseuse n'était pas revenue ici depuis cette nuit, La Nuit.

La peur de croiser un chat de son clan, sa volonté d'oublier, sa sensation de ne plus appartenir à rien ni personne, sensation grisante mais aussi ô combien étrange ? Toujours est-il que la rebelle avait une peur panique de remettre les pattes chez son clan d'origine. Et pourtant... Aujourd'hui, l'envie de revivre ses instants de bonheur passés avait été plus forte, et la voilà, scrutant l'étendue verte avec mélancolie, seule face au soleil qui se couche...

Si elle avait choisi la plaine lumineuse, c'était pour ses magnifiques couleurs, celles du ciel évidemment, bien que ce ne soit pas la saison, mais aussi celles des fleurs, qui se balançaient au gré du vent. Danseuse n'eut pas le cœur à chasser, répugnant à retirer une précieuse proie à ce clan si pauvre... La solitaire préférait admirer le paysage, l'herbe ondoyante, les abeilles, les chardons si jolis, qui s'entortillaient autour de ses pattes et blessaient encore un peu ses coussinets meurtris par la course, les rongeurs qui s'enfuyaient sur son passage... Tout cela créait un spectacle de couleurs, un désordre d'où naissait la vie, remplissant un peu le cœur à la dérive de la rebelle.

Les fleurs... Tu essaies d'attraper une souris, se souvient Danseuse. Tu es juste une chatonne, pas encore apprentie, courant de droite à gauche, bondissant, essayant d'attraper un papillon qui passe par là, sans grand succès. Il y a ton père... Son visage s'efface déjà de ta mémoire, ses yeux calmes, doux rassurants, tout le contraire de toi, électron libre vivant de rage et de pleurs.

Il y a ta mère, aussi, qui t'aime plus que tout, qui t'aime un peu trop, je crois. Tu es sa seule survivante, elle a si peur de te perdre... Le pourrais-tu, toi ? Mettre au monde des chatons dans un univers si incertain, si dangereux ? Trembler pour leur vie à chaque instant, les aimer de tout ton cœur en sachant que personne n'est éternel. Le pourrais-tu ? Non, tu en es incapable, tu as oublié jusqu'à la notion d'amour, je crois. Tout ce qu'il te reste, ce sont ces souvenirs qui s'envolent peu à peu...


Danseuse n'aurait jamais dû revenir, jamais. Partagée entre la joie de se sentir enfin chez soi et la tristesse de ne pas y être vraiment, la rebelle reste là, stupide, sans savoir vraiment quoi faire... Où aller maintenant ? Plongée dans ses pensées, la petite chatte grise n'entend même pas ces pas qui se rapprochent, se rapprochent de plus en plus...



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Espoir Eternel

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Chaton
Clan : Espoir éternel
DC : Alone
Wood Pin's : 17
Messages : 13
Date d'inscription : 26/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 5½ Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Nothing
Petit Oasis
Ven 16 Oct - 22:59
Voguant au gré des vents, je m'aventure dans la forêt sale et profonde qui m'est encore inconnue. D'un coin de l’œil, je présente mes adieux à la tortue que j'ai baptisé "Intrépide", celle qui a laissé une trace indélébile dans mon esprit vif. Elle n'y prête aucune attention, et aussi fermement que lorsqu'elle a croisé mon chemin, celle-ci reprend le sien, quittant le mien. D'un air curieux, je marche seule, reniflant le doux parfum de l'herbe fraiche mêlée à celle de la terre molle. Je ferme les yeux, dansant légèrement sous le soleil qui réchauffe ma fine fourrure.  

Et puis d'un coup, une fine goutte d'eau tombe d'un arbre, perlant sur mon oreille qui vacille maladroitement avant de s'écraser sur le sol. Je me rend compte que ma gorge est horriblement sèche, et ce n'est pas l'eau de la mer qui aurait pu assouvir ma soif. Regardant vers le haut puis vers le bas, je me penche, léchant la terre, penaude. j’espère boire un peu, mais ce n'est que la terre que j'arrive à capter. Mécontente et surtout insatisfaite, je ne cesse de me plaindre, crachant sur une coquille d'escargot que j'ai cru inhabitée. Seulement d'étranges bulles sont apparues à côté de ma salive, et croyant cela toxique, je me suis enfuie à toute vitesse.

Et là je commence à voir le soleil se coucher. Mon courage d'antan s'est volatilisé pour laisser place à une peur plutôt timide. Les ombres des arbres changent de sens et deviennent de plus en plus obscures. Le vert ambiant est remplacé par du noir grisâtre avec une teinte rosée, celle de l'astre du jour émettant ses derniers rayons lumineux. Je suis à la fois ébahie et inquiète, ne me sentant pas à ma place, comme si dans ce paysage changeant, quelque chose clochait. Accélérant amèrement, les buissons défilent à côté de moi, je me sens oppressée, puis me heurte à un semblable, bien que plus grand que moi, puis m'excuse :

- Oh, pardon, je... je suis perdue... mais je suis contente de découvrir qu'il y a des chats ici.

Reprenant mes émotions, je me présente :

Moi c'est... bonne question, je ne sais plus si j'ai un nom... Mais je suis vivante, c'est le principal, et toi aussi ! On a beaucoup de points communs, c'est fou, tu ne trouves pas ?


Puis ne la laissant pas parler :

Et toi, qu'est-ce que tu fais là ? Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Tu es une aventurière ? Tu as un compagnon ? Un frère ? Une sœur ? Une maman ? Un papa ? Ou bien tu es peut-être maman ou papa ? Ou bien les deux ! Mais qu'est-ce que tu es musclée ! Moi j'aimerais être comme toi plus tard. Et toi tu aimerais être quoi plus tard ? Tu...


Puis je me tais, ne sachant plus quoi dire, la regardant aveuglément, béate.



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Sam 17 Oct - 11:35La chose qui percuta Danseuse la fit bondir, et en quelques secondes la rebelle se retrouva en position d'attaque, face à face avec... Un chaton. Squelettique - quoi de plus normal au vu du clan dans lequel elle vivait ? - , vive, certainement très jeune et seule, ce qui était pour le coup un peu moins normal. Les rapaces faisaient souvent quelques descentes par ici, et un chaton aurait tôt fait de disparaitre entre leurs serres... L'air désolé, la petite ne laissa pas le temps à la chatte tigrée de parler.

- Oh, pardon, je... je suis perdue... mais je suis contente de découvrir qu'il y a des chats ici.


Danseuse se relâcha complètement ; personne d'autre ne trainait dans les parages. Mais tout de même, son imprudence aurait pu lui coûter bien plus qu'une simple collision avec un chaton... La guerrière en profita pour détailler un peu plus son interlocutrice : son pelage était d'un joli brun rayé de noir, qui tranchait avec ses yeux si clairs et brillants qu'ils en éblouiraient presque la solitaire.

- Moi c'est... bonne question, je ne sais plus si j'ai un nom... Mais je suis vivante, c'est le principal, et toi aussi ! On a beaucoup de points communs, c'est fou, tu ne trouves pas ?


La rebelle se surprit même à sourire en entendant ces mots. Oui, elle était en vie, et tant qu'elle vivait tout n'était pas perdu. Mais cette petite inconnue, qui ne savait même plus son nom, l'intriguait...
Malgré son air naïf, fragile même, elle semblait très mature, mais d'où venait-elle ? Était-ce un simple jeu de chaton, ou ne savait-elle vraiment rien sur qui elle était ? Cependant, avant même qu'elle ai pu poser la moindre question, la petite aux yeux bleus reprit :

- Et toi, qu'est-ce que tu fais là ? Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Tu es une aventurière ? Tu as un compagnon ? Un frère ? Une sœur ? Une maman ? Un papa ? Ou bien tu es peut-être maman ou papa ? Ou bien les deux ! Mais qu'est-ce que tu es musclée ! Moi j'aimerais être comme toi plus tard. Et toi tu aimerais être quoi plus tard ? Tu...

Les yeux bleus qui se levèrent vers Danseuse étaient d'un bleu éclatant, brillants d'intelligence et de curiosité, ainsi que d'autre chose... De l'innocence ? De l'admiration ? Dans tous les cas, la solitaire n'avait pas croisé de regard pareil depuis des lunes. La dernière phrase de la chatonne lui fit l'effet d'une flèche lancée en plein cœur ; ce qu'elle voulait être plus tard ? A son âge, les chats avaient tous de grands projets, des rêves plus ou moins réalisables, mais qui dans tous les cas avaient le mérite d'exister. De quoi Danseuse vivait-elle ? De rage et de souvenirs, comme un ancien aigri que personne ne supporte...

- Je m'appelle Danseuse, on peut dire que je suis une aventurière oui, une aventurière toute seule, je n'ai pas de famille à vrai dire. Et toi, d'où viens-tu ? Tu es du clan de l'Espoir Eternel ? La rebelle se fit la réflexion que dans tous les cas, la petite devait avoir tout au plus cinq lunes, et ne pouvait pas se souvenir de l'époque où la solitaire faisait partie de son clan. Mais... Tu as bien une maman qui t'as donné un nom ? Un papa peut-être ?

Peut-être sont-ils morts, idiote !
Danseuse préféra se taire, en attendant d'en savoir plus sur cette mystérieuse chatonne...



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Espoir Eternel

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Chaton
Clan : Espoir éternel
DC : Alone
Wood Pin's : 17
Messages : 13
Date d'inscription : 26/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 5½ Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Nothing
Petit Oasis
Sam 17 Oct - 16:04Trépignant sur place, je ne quitte pas des yeux l’intrigante et majestueuse chatte qui se tient devant moi. Ma queue poussiéreuse balaye le sol, mes longues moustaches forment des piques aiguisés, m'irritant les babines. Le félin m'attire comme un aimant. Je voudrais m'avancer mais mes membres sont immobilisés par l'excitation. Celle-ci ne me répond qu'enfin, me rendant euphorique :

- Je m'appelle Danseuse, on peut dire que je suis une aventurière oui, une aventurière toute seule, je n'ai pas de famille à vrai dire. Et toi, d'où viens-tu ? Tu es du clan de l'Espoir Éternel ? Mais... Tu as bien une maman qui t'as donné un nom ? Un papa peut-être ?

Je me gratte la tête d'un air interrogatif, comme si elle me parlait le sans-poil. Mes yeux deviennent ronds comme des cucurbitacées, puis mon excitation reprend de plus belle. Il y a donc véritablement un clan, ma parole !

Ma maman ne m'a pas dit de mensonges ! Il paraît qu'ils sont terrifiants et qu'ils ont les crocs pointus comme des renards. Il paraît qu'ils mangent la chair fraiche matin, midi et soir et qu'ils ne connaissent jamais la faim. On m'a dit que leur organisation dépasse l'entendement... Je veux les voir ! N'en pouvant plus de contenir tout cela pour moi, je m'exclame à voix haute, jusqu'à bondir sur place, heureuse :

- Enchantée dan...danseuse ! Je ne suis pas du clan, mais je veux y aller. Tu peux m'aider ?


M'attardant qu'enfin un peu plus sur ses mots et essayant de réagir un peu moins impulsivement, j'essaye de trouver des phrases à formuler, en vain. Après quelques instants à secouer ma petite patte boueuse devant elle, l'illumination me vient :

Ma maman elle vit sous l'eau maintenant ! Mais tu es seule... Ce qui veut dire que tu formes ton propre clan ? C'est géniiiiial !

Je reste imperturbable, toujours aussi joyeuse et croquant la vie à pleins crocs, rien ne semble épuiser ma soif d'apprendre, encore moins quand l'opportunité s'y présente. Un peu plus mélancolique, je lui explique :

Tu sais... ma maman m'a dit que ce n'est pas la peine de donner de nom à des chatons. Qu'ils sont trop fragiles, je n'ai pas trop compris. Après elle m'en a peut-être donné un... j'en sais rien ! Toi tu es un grand chaton et tu as un nom, c'est bizarre tu ne trouves pas ?

Danseuse me parait soudain très grande, ses griffes sont incroyablement longues, ce qui provoque en moi un profond respect pour elle. Elle est tigrée, comme moi. Dire qu'il existe des chats aux yeux jaunes, j'en apprends tous les jours ! Son corps est élancé, elle semble maigre et malheureuse, je lui demande :

Tu es triste ?



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Dim 18 Oct - 11:17La petite semblait d'un côté surexcitée, mais aussi complètement perdue. Danseus eut pitié d'elle ; la pauvre ne savait pas encore dans quel monde affreux elle avait atterrit...

- Enchantée dan...Danseuse ! Je ne suis pas du clan, mais je veux y aller. Tu peux m'aider ?

L'emmener mourir de faim... Elle survivrait si elle l'emmenait chez l'Espoir Eternel, l'un des clans les plus généreux malgré sa pauvreté, mais la solitaire était-elle prête à leur apporter une bouche à nourrir supplémentaire ?

Ce n'est plus ton clan, arrête de te tourmenter pour eux, tu n'as plus d'attache, tu ne tiens plus à rien ni personne, tu te rappelles ? La rebelle ferma les yeux comme pour échapper à toutes ces pensées, mais la chatonne reprit, l'arrachant à ses réflexions :

- Ma maman elle vit sous l'eau maintenant ! Mais tu es seule... Ce qui veut dire que tu formes ton propre clan ? C'est géniiiiial ! Son sourire se rétrécit soudain, ses jolis yeux semblent briller un peu moins, et c'est d'un air presque triste qu'elle reprend. Tu sais... ma maman m'a dit que ce n'est pas la peine de donner de nom à des chatons. Qu'ils sont trop fragiles, je n'ai pas trop compris. Après elle m'en a peut-être donné un... j'en sais rien ! Toi tu es un grand chaton et tu as un nom, c'est bizarre tu ne trouves pas ?

Méchante hésita entre plaindre et envier la jolie chatonne. Il ne lui restait plus que quelques lunes d'innocence, quelques lunes avant qu'elle n'apprenne à quel point ce monde était impitoyable ; autant faire durer au maximum ce moment, autant la laisser croire que sa mère nageait maintenant parmi les animaux marins, à des milliers de pas d'ici.

- Tu es triste ?

La question fit sursauter Danseus. C'est fou comme un chaton pouvait, sans même en avoir conscience, détenir autant de vérités. Sortant de son mutisme, la rebelle répondit :

- Non, bien sûr que non, pourquoi serais-je triste ? Un sourire vint appuyer ses paroles, comme pour mieux convaincre la petite. Mais dis-moi, tu n'es pas née ici ? Mais alors, comment es-tu arrivée ? C'était comment, là où tu vivais avec ta maman avant ?

Si il y avait un moyen d'entrer à Isildrà, ce même chemin permettait sans doute d'en sortir... Danseus tenait peut-être la solution, même si elle se garda de sourire, son cœur battait la chamade. C'est seulement en détaillant un peu plus la petite inconnue que la rebelle remarqua sa maigreur extrême. Quelle idiote elle faisait !

- Au fait, tu as faim ? Ou soif ? Il y a des proies partout ici, et je connais un endroit pour boire pas très loin d'ici.

Que lui arrivait-il ? D'ordinaire, la solitaire préférait se battre que d'aider son prochain, et voilà que cette curieuse chatonne croisait sa route...



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Espoir Eternel

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Chaton
Clan : Espoir éternel
DC : Alone
Wood Pin's : 17
Messages : 13
Date d'inscription : 26/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 5½ Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Nothing
Petit Oasis
Mar 27 Oct - 12:10
Regardant en l'air, malgré la pénombre survenant peu à peu, j'aperçois les nuages gorgés d'eau flotter aisément dans le ciel. Je me demande à quel moment précis apparaissent les petites lumières scintillantes. Attendent-t-elles que quelqu'un viennent les chercher ? Depuis combien de temps naviguent-elles dans l'obscurité ? Intriguée, j'en oublie même la chatte devant moi qui s'avance pour me dire :

- Non, bien sûr que non, pourquoi serais-je triste ? Mais dis-moi, tu n'es pas née ici ? Mais alors, comment es-tu arrivée ? C'était comment, là où tu vivais avec ta maman avant ?


Je fronce les moustaches, sentant une pointe de mensonge dans ses paroles, puis je me secoue le crâne pour m'enlever ses mauvaises pensées de ma mémoire. Ma maman m'a apprise qu'il ne faut dire que la vérité. Pourquoi ne le fait-on pas aux plus jeunes alors, sans aucun scrupule ? Je ne comprend pas.

- Au fait, tu as faim ? Ou soif ? Il y a des proies partout ici, et je connais un endroit pour boire pas très loin d'ici

Relevant la tête, clignotant des yeux, je tourne autour d'elle, jouant avec ses poils poussiéreux avant d'éternuer. Faim, moi ? Terriblement. Mon ventre se met à grommeler. Soif ? Il serait ironique de dire le contraire. Enfin, je lui répond, me redressant :

- Les deuuuux ! Ça fait un bail que je n'ai pas mangé... Et je ne trouve pas l'herbe très bonne... Par contre j'ai un peu mal aux pattes... Tu veux bien me transporter ? En fait non, ça ira.


Me relevant, j'étire avec rigueur mes membres endoloris, puis emboite le pas en compagnie de Danseuse. Sur la route, je vois d'étranges oiseaux survoler les environs, mais aucun animal potable sur le chemin. Je me demande si elle me dit vrai, mais j'ai tellement faim que je ne laisse transparaitre mes doutes. Puis sa première question me revient. Tout en continuant ma marche, je lui explique :

- Je n'ai pas beaucoup de souvenirs, mais ma maman m'a racontée. Elle m'a dit qu'il y a des montagnes qui traversent les nuages, que c'est là-bas que les oiseaux viennent faire leurs nids. Elle m'a dit que les arbres font peurs, qu'ils bougent la nuit et peuvent m'attraper si je ne suis pas prudente. Et puis il y a un lac avec des serpents, des poissons, des tritons et même des insectes volants qui narguent les grenouilles. Je me souviens car je suis tombée dedans et qu'elle a hésité à me sauver. Mais j'ai dû partir avec ma maman pour atterrir ici. Elle sait que des chats vivent ici. Elle est très douée ma maman. L'air me manquant, je m'arrête un peu reprendre mon souffle avant de poursuivre. On est allée sur l'eau pendant un long moment, trop long pour moi. Je suis contente d'être enfin arrivée ! Ma maman a raison, les chats sont gentils par ici.


La route commence à se faire longue et je vois un peu trouble. Je m'arrête sur un rocher pour me reposer, regardant avec animosité le grand chaton à côté de moi. Je ne sais pas quand on va arriver, mais cette journée me paraît bien trop longue. Je n'ai qu'une hâte, fermer les yeux et plonger dans un profond sommeil. Après un long bâillement, je lui dis d'une voix fine :

- J'ai déjà vu cet endroit dans mes rêves... Au moins, je ne suis pas dépaysée.



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Mer 11 Nov - 13:46Surexcitée, la chatonne tournait autour de Danseuse, puis lâcha un petit éternuement qui fit sourire la rebelle. Quelle étrange petite...

- Les deuuuux ! Ça fait un bail que je n'ai pas mangé... Et je ne trouve pas l'herbe très bonne... Par contre j'ai un peu mal aux pattes... Tu veux bien me transporter ? Danseuse était déjà prête à la soulever de tête, quand la petite se ravisa : En fait non, ça ira.

Les deux chattes partirent donc en direction de la forêt : la Plaine était bien trop dangereuse pour une chatonne, avec ses rapaces qui patrouillaient sans cesse dans le ciel. Danseuse marchait au ralenti, pour ne pas épuiser la mystérieuse enfant qui l'accompagnait. Elles marchaient toutes deux en silence, quand la chatonne aux yeux bleus reprit la parole, débitant tout ces souvenirs en vrac. A bout de souffle, elle ne tarda pas à s'arrêter, pour se reposer. Elle semblait vraiment à bout de force, mais Danseuse ne pouvait la laisser seule avec tous les prédateurs du coin...

- J'ai déjà vu cet endroit dans mes rêves... Au moins, je ne suis pas dépaysée.

Cette chatonne était décidément de plus en plus étrange... Mais le plus important était d'aider la petite à reprendre des forces, plus que d'obtenir des réponses. Danseuse huma l'air : aucun danger à l'horizon. Se penchant vers l'inconnue, la rebelle lui dit :

- Je vais te chercher à manger. Il y a un étang juste derrière ces buissons, tu peux y aller mais ne bois pas trop, ou tu auras mal au ventre. Surtout ne bouge pas, je reviens vite !


Lui adressant un petit sourire, la solitaire s'en alla chasser. De temps en temps, elle s'immobilisait, les sens en alerte, pour vérifier si la chatonne était toujours là, mais ne tarda pas à trop s'éloigner pour la sentir. Danseuse ne tarda pas à dénicher une souris : ce n'était pas le meilleur des mets, mais elle devrait s'en contenter, les terres de l'Espoir Eternel n'étant pas franchement riches en proies. La rebelle avanca à tout petits pas, et bondit droit sur le rongeur, qui n'eut même pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Satisfaite, la chasseuse repartit vers l'étang en courant; la petite devait être morte de faim...



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
Espoir Eternel

avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Chaton
Clan : Espoir éternel
DC : Alone
Wood Pin's : 17
Messages : 13
Date d'inscription : 26/09/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 5½ Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Nothing
Petit Oasis
Sam 21 Nov - 10:51
En stoppant la marche, l'étrangère hume l'air, comme attirée par quelque chose. Je ne peux lire que de la sympathie dans ses traits. Après quelques instants, elle me dit en toute hâte :

- Je vais te chercher à manger. Il y a un étang juste derrière ces buissons, tu peux y aller mais ne bois pas trop, ou tu auras mal au ventre. Surtout ne bouge pas, je reviens vite !


Le buisson pourrait ne pas sembler très loin, mais pour un chaton, c'est déjà le bout du monde. Tout en regardant la solitaire partir du coin de l’œil, je m'avance lentement, comptant mes pas comme s'il s’agissait de mes derniers, jusqu'à apercevoir la queue d'un lézard enfouit sous les feuillages.

Oubliant presque ma soif, je pose ma patte de velours sur ma proie en y enfonçant mes fines griffes, puis joue un peu avec elle avant de l'achever de sang froid. Toute heureuse, je me balade avec ce reptile dans la gueule en me rendant rapidement compte que sa peau produit des effets étranges sur moi. C'est trop tard : je commence à vaciller, à avoir les pupilles dilatées, à halluciner, puis à balbutier des paroles étranges :

- Nyyy, arh ma no ya mo ni yo mo na... Non !

Il me semble apercevoir l'ombre de la solitaire sur moi, mais je ne peux en être sûre. Comprenant pas ce qui se passe, pensant qu'une tornade dorée arrive sur moi, je m'écroule sur le sol, autant par la fatigue, l'effet du lézard que la faim et la soif qui tyrannisent mon estomac.

Malgré le choc, je lève le regard, bave étrangement, puis d'un air épuisé, reste béate. Je cligne des yeux, essayant d'envoyer des signaux autre que la parole, mais abandonne vite cette idée. Ma vision est brouillée, je ne suis pas sûre de ce que je vois, et je n'ose pas bouger. La confusion règne dans mon esprit.



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
N'oublie jamais que tu as été heureuse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'oublie jamais d'ou tu viens [Mermaid's]
» Parce qu'on oublie jamais ses premières fois •• Seis'
» Je n'oublie jamais personne ...
» Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce qu'il t'a appris
» N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC HG RPG :: Clan de l'Espoir Eternel :: Les Terres :: La Plaine Lumineuse-