Forum RPG - Mélange entre La Guerre des Clans et Hunger Games.
Deuxième version de LGDC HG.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre au dessus des vagues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Sam 3 Oct - 16:07Une belle matinée. Le soleil, encore discret, joue sur son pelage, rendait Danseuse invisible parmi la végétation. Elle avait dormi en haut d'un arbre, cette nuit, sa cachette favorite. Levée bien avant l'aube, elle n'avait croisé personne de la matinée, ce qui n'était pas pour lui déplaire, car elle sait très bien s'occuper toute seule...

En parlant de s'occuper... Elle s'entraînait au combat depuis un moment maintenant. Se mettre en position, bondir, rétablir sa trajectoire, esquiver un coup, se remettre en position, revenir à la charge... Seule au beau milieu de la Falaise Lunatique,  L'infatigable chatte attaquait encore et encore, sans se soucier de ses pattes en feu et de son dos qui n'en pouvait plus d'encaisser ces sauts à répétition... C'est seulement lorsqu'elle sentit l'une de ses pattes se dérober sous elle que la solitaire décida enfin de s'accorder un peu de repos.

- Encore, allez, du nerf ! Ce n'est pas comme ça que tu survivras dans ce monde, prononça à voix haute la petite chatte brune, qui faisait rouler le moindre de ses muscles sous sa peau, ravie. Elle était solitaire depuis maintenant quatre lunes, et courrait, grimpait, chassait et surtout s'entraînait tous les jours au combat. Elle avait eu un bon mentor, certes, mais n'avais jamais pu finir son apprentissage, et compensait ses lacunes par une force incroyable pour une chatte de son gabarit.

Malgré son envie de reprendre l'exercice, Danseuse ne voulait surtout pas se blesser, et décida de profiter d'une petite pause. Tout en bas, les vaguelettes venaient heurter les rochers en un bruit ténu, tandis que les mouettes vagabondaient autour de la falaise dans un concert de piaillements aigus et de sons d'ailes qu'on déploie. Peut-être pourrait-elle en attraper une, plus tard... Il était risqué de s'aventurer sur le versant abrupt de la falaise, mais Danseuse n'était pas du genre peureux, et l'avait souvent déjà fait par le passé, que ce soit pour chasser ou simplement pour son shoot d'adrénaline quotidien.

En parlant d'adrénaline... Quelle est l'odeur qui se rapproche ? En un instant, la petite chatte tigrée était sur ses pattes, à l'affut. La solitaire garda une position parfaitement calme, attendant le chat qui allait surgir d'une seconde à l'autre, mais intérieurement tous ses sens étaient en alerte. Les Terres Libres ne sont pas vraiment sûres, et on ne sait jamais ce qui peut arriver sur la Falaise Lunatique, ou le chef des Flammes Ardentes a mystérieusement trouvé la mort... Croyant reconnaitre l'odeur du clan des Rêves Pâles, Danseuse se détendit un peu, mais qui cela pouvait-il bien être ?



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas
du Clan des Rêves Pâles

du Clan des Rêves Pâles
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Lieutenante
Clan : Clan des Rêves Pâles
DC : /
Wood Pin's : 45
Messages : 201
Date d'inscription : 19/06/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 43 Lunes
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : UC
Plume Vive
Lun 19 Oct - 18:46

Un pas, un autre. Doucement, pattes après pattes, l'une après l'autre, sans se presser, à son rythme. Une inspiration, une autre, ne pas s'affoler, ne pas perdre le contrôle, ne pas hurler, ne pas pleurer. Les yeux fermés, se concentrer, ne pas sangloter, ne pas y repenser. Ne pas penser à ses paroles enjôleuses, à son regard de braise, à ces merveilleuses nuits passées à ses côtés. Ne pas penser non plus à sa traitrise, à la mort de Murmure du Vent, à son départ aux Hunger Games. Ne pas penser à Soleil Levant. Ne plus entendre son discours résonner, ne plus voir les couleurs du crépuscule se répandre dans la grotte. Seulement entendre le bruit de la cascade et se calmer. Un pas, un autre. Doucement, pattes après pattes, l'une après l'autre. Mais était il seulement possible que cette endroit la laisse un jour indifférente ? Cette grotte... Elle n'était même pas entrée, elle n'y avait pas posé une seule patte, pourtant, déjà, son esprit frissonnait. Elle ne l'avait jamais encore montré à personne, elle n'en avait jamais parlé à personne, et elle aurait aimé qu'elle disparaisse à tout jamais de sa mémoire et de celle des membres du Clan des Rêves Pâles, que plus personne ne la découvre. Mais ce n'était pas le cas. Elle était là, devant elle, protégée par la cascade, mais bien présente. Plusieurs fois Plume Vive était venu s'était placée devant, à observer, mais jamais elle n'y avait pénétré depuis qu'elle avait appris la vérité sur Soleil Levant. C'était trop dur, trop dur... Chaque pas vers l'intérieur la ramenait à son passé, à cette histoire qu'elle avait longtemps tenté de fuir. La lieutenante pouvait faire face, elle le savait, mais pas maintenant. Ses blessures étaient encore trop fraiches, simplement recouvertes par un espèce de pansement, mais pas encore refermées. Pour ça, il faudrait qu'elle trouve quelqu'un ou quelqu'un chose qui lui fasse oublier... Tout ça. Cette histoire. Elle n'avait qu'à fermer les yeux, sans même avoir besoin de se concentrer pour que tout lui revienne, aussi clairement que si elle venait s'assister à la scène. Elle aurait pu répéter les mots exactes qu'avaient prononcé son ancien compagnon ce jour là, à cet endroit. Si on le lui avait demandé, elle aurait décris l'endroit avec autant de précisions que si elle était en train de regarder un tableau de ce même endroit. Ce jour, c'était le meilleur de sa vie, ces instants si précieux, si courts mais si longs en même temps. Mais aujourd'hui, quand elle y songeait, elle ne ressentait plus que du dégout. Dégout contre Soleil Levant, contre son mensonge, contre la naïveté de la rouquine. Contre elle même, en faite. Et voilà qu'elle était devant cette grotte, un simple renfoncement dans une falaise rocheuse, devant laquelle s'écoulait une cascade. Elle savait comment y entrer, qu'il n'y avait pas de danger. Pourtant, la femelle bicolore n'y arrivait pas. Ses pattes tremblaient, et plus elle avançait vers l'entrée, plus la douleur la reprenait. C'était comme ça. Plume Vive était la lieutenante du Clan des Rêves Pâles, une des femelles les plus expérimentées de la tribut et de tout Isildrà, la seule qui, en fuguant quand elle était chatonne, a tenté quoique ce soit contre le Clan Suprême. Pourtant, cette Plume Vive n'avait même pas les tripes d'entrer dans cette foutue Grotte Oubliée, tout ça parce que c'était l'endroit où le mâle qui lui avait brisé le cœur lui avait fait sa déclaration. Écœurée par sa propre faiblesse, la lieutenante fit volte-face et disparut dans la nuit qui se levait lentement.


Plume Vive courait de toute sa vitesse, traversant les terres de son Clan le plus rapidement possible, sentant le vent courir dans son pelage. Elle savait qu'elle était belle, surtout ainsi, dans ses courses effrénées dans les champs en profitant du bon air pur, si différent de celui qu'elle sentait autrefois au Clan Suprême, pourri par leurs nouvelles technologies. Là bas, personne ne courait à l'extérieur. Sa mère l'avait réprimandé plusieurs fois, car cela faisait mal élevé de s'agiter dans les rues bien organisées du la plus riche des tributs. Et dans la maison, cela faisait trop de bruits à cause du carrelage. Et dans le jardin, cela dérange les voisins. De tout manière, il n'y avait même pas besoin de courir, car des transports robotisés pouvaient les emmener de partout, tout le temps, et bien plus rapidement que la vitesse qu'avait obtenu les Bipèdes de leur temps. A force de les copier comme ça, ils avaient fini par dépasser, et de loin, ceux qu'ils prenait pour exemple. Ils étaient fières de leurs robots, de leurs véhicules de pointes, de tout ce qu'ils tenaient de leur technologies. Pour la femelle, cela provoquait chez elle un sentiment assez étrange, le même qu'elle ressentait sur tout ce qui concernait sa tribut d'origine. Un mélange de nostalgie, de dégout, de peur, de tristesse et de colère. Nostalgie de sa vie d'antan, quand elle était un chaton, qu'elle s'amusait avec Iskio, Kavel et Mgavo, qu'elle aimait la vie, et où elle grandissait dans une parfaite innocence.UC


Revenir en haut Aller en bas
Hors-Clans

Hors-Clans
avatar


Voir le profil de l'utilisateur

Rang : Solitaire
Clan : Aucun
DC : /
Wood Pin's : 198
Messages : 319
Date d'inscription : 28/08/2015

Feuille du Personnage
Age du Chat : 15 Lunes.
Barre de Vie :
200/200  (200/200)
Informations : Si vous tenez à la vie, ne vous approchez pas trop !
Danseuse
Mer 11 Nov - 13:47Des nouvelles ? (:



• • • • •

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre au dessus des vagues...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Mon Voisin du Dessus
» Tuer votre voisin du dessus
» Mon voisin du dessus
» Au-dessus des nuages [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC HG RPG :: Terres Libres :: Les Autres :: La Falaise Lunatique-